Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Il existe de nombreuses maladies causant des troubles du comportement. Au nombre de ces maladies, figure le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité qui est encore appelé le TDAH.

Touchant le plus souvent les enfants, il peut s’avérer être un frein à leur épanouissement social. Que savoir donc sur cette maladie ?

Trouble déficit attention avec ou sans hyperactivité ?

Le TDAH, qu’est-ce que c’est ?

Le Trouble du Déficit de l’Attention est une maladie comportementale qui empêche les personnes atteintes de se concentrer, d’être attentive et d’accomplir des tâches aussi simples qu’elles puissent être.

Ces maladies touchent en particulier les enfants. Elle peut aussi être décelée à l’adolescence ou à l’âge adulte. Aussi est-il que la majorité des enfants atteints de ce mal, peuvent en souffrir jusqu’à l’âge adulte.

Les personnes souffrant d’un déficit de l’attention peuvent dans certains cas souffrir d’hyperactivité. D’où l’appellation Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité.

Quelles sont les causes du trouble de l’attention ?

La cause réelle de cette maladie reste encore un mystère jusqu’à ce jour mais elle n’est en rien liée à l’environnement familial ou scolaire.

Toutefois, selon certaines études scientifiques, les enfants atteints de cette maladie présentent le plus souvent un dysfonctionnement de certains circuits neurologiques et une carence en fer et en magnésium.

De plus, les personnes issues de familles ou il y a eu au moins un cas de TDAH seraient les plus atteintes. En plus du facteur héréditaire, il existe d’autres facteurs à risque tels que la consommation d’alcool ou de drogue au cours de la grossesse.

Il existe également des facteurs environnementaux qui peuvent être à la base. Par exemple, des aliments ou de l’eau contenant des résidus de plomb ou de mercure ou, infectés par des pesticides, des additifs alimentaires ou autres polluants organiques.

Problème de concentration : les symptômes

Le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité se manifeste généralement de trois différentes manières : l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité.

  • L’inattention

Un enfant atteint de cette maladie peut se montrer bien souvent inattentif lorsqu’on lui parle. Il peut sembler toujours ailleurs et aura tendance à ne pas finir de copier ses leçons ou finir ses devoirs.

Facilement distraite, une personne atteinte du déficit d’attention risque de ne jamais se rappeler où elle range ses affaires personnelles. Elle aura également des difficultés à mener à bien des taches scolaires ou domestiques à cause de ce manque d’attention.

  • Hyperactivité impulsivité

Un enfant atteint de ce trouble peut se montrer impulsif et très agité. De ce fait, il aura tendance à courir et à sauter partout même pendant les cours. Impatient, il aura tendance à répondre à une question même si le professeur n’a pas encore fini de la poser.

Toutefois, ces trois symptômes peuvent ne pas tous se retrouver chez un enfant, un adolescent ou un adulte atteint.

Quelles sont les conséquences du TDAH ?

Le TDAH est une maladie qui affecte non seulement la personne mais également son entourage. L’enfant qui en souffre pourra très vite se sentir débordé et devenir colérique.

Il aura du mal à s’insérer socialement. À l’âge adulte, ces problèmes peuvent s’aggraver causant ainsi de graves problèmes sociaux et comportementaux.

Le TDAH est donc un trouble qui peut avoir de terribles conséquences. Toutefois, il existe certains traitements médicamenteux qui pourront permettre aux personnes atteintes de vivre une vie tout à fait normale.


Lisez aussi:

TDAH: comment calmer son impulsivité et son agressivité ?

Troubles de l’attention en classe: que faire en tant qu’enseignant ?