Comment savoir si on a un problème de concentration ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La concentration désigne la capacité à fixer efficacement toute son attention sur des tâches à accomplir. Avec les bonnes capacités de concentration, on est capable de bloquer toutes distractions. Malheureusement, cela n’est pas toujours facile à réaliser. Spécialement si on souffre d’un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

Comment savoir si on a un problème de concentration ?

Il s’agit d’un trouble qui est généralement diagnostiqué chez l’enfant de 6 à 12 ans. Mais certains adultes continuent d’éprouver des problèmes de concentration malgré l’âge. Alors, comment le savoir ?

Les symptômes du manque de concentration

Les symptômes du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité peuvent être catégorisés en trois types de problèmes de comportement : l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité. Ils peuvent se manifester à plusieurs degrés et ne sont nécessairement pas liés l’un à l’autre. Par exemple, on peut être inattentif sans avoir d’hyperactivité ou d’impulsivité. Certaines fois, ces symptômes restent difficiles à identifier.

Les signes chez l’enfant et l’adolescent

Les symptômes du manque de concentration ou TDHA chez les enfants sont visibles avant l’âge de 6 ans. Ils se manifestent dans plus d’une situation à la maison et à l’école.

Inattention

Les principaux signes d’inattention sont les suivants :

  • avoir une courte capacité d’attention et être facilement distrait
  • faire des erreurs d’inattention dans le travail à l’école
  • sembler oublier ou perdre des choses
  • être incapable de s’en tenir aux tâches fastidieuses ou qui prennent du temps
  • sembler incapable d’écouter ou d’exécuter les instructions
  • changer constamment d’activité ou de tâches
  • avoir des difficultés à organiser les tâches

Hyperactivité et impulsivité

Les principaux signes d’hyperactivité et d’impulsivité sont :

  • l’incapacité à rester assis dans un environnement calme ou tranquille
  • être constamment agité
  • l’incapacité à se concentrer sur les tâches
  • l’hyperactivité physique
  • trop parler et ne pas attendre son tour
  • agir sans réfléchir
  • une tendance à l’interruption des conversations
  • peu ou pas de sentiment de danger

Ces symptômes peuvent causer des problèmes importants dans la vie d’un enfant. On peut noter par exemple des résultats scolaires insuffisants, une mauvaise interaction avec les autres enfants et adultes, l’indiscipline, etc.

Manque de concentration chez l’adulte : les symptômes

Chez l’adulte, les symptômes du manque de concentration peuvent être difficiles à définir. Cela est dû à un manque de recherches sur le TDAH avec cette catégorie d’âge. Vu qu’il est généralement défini comme un trouble du comportement, on pense qu’il ne peut se développer chez l’adulte sans qu’il n’apparaisse d’abord à l’enfance.

Toutefois, on sait que les symptômes du manque de concentration peuvent persister jusqu’à l’adolescence, voire l’âge adulte. À 25 ans, on estime que 15 % des personnes ayant reçu un diagnostic de TDAH pendant leur enfance présentent encore toute une série de symptômes. En réalité, 65 % ont encore des symptômes qui affectent leur vie quotidienne.

Les symptômes observés chez l’enfant restent aussi applicables à l’adulte, mais certains spécialistes affirment que l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité affectent les adultes différemment. Par exemple, l’hyperactivité a tendance à diminuer alors que l’inattention s’accroît à mesure que les pressions de la vie augmentent. Avec l’adulte, on peut remarquer :

  • la négligence et le manque d’attention aux détails
  • prendre une autre tâche sans terminer la précédente
  • une faible capacité d’attention
  • l’incapacité à se concentrer ou à établir des priorités
  • perdre ou égarer continuellement des choses
  • un oubli constant
  • l’agitation et la nervosité
  • une difficulté à se taire
  • l’interruption fréquente des autres
  • des sautes d’humeur
  • l’incapacité à gérer le stress
  • une impatience extrême
  • une prise de risque sans considération pour les autres ou soi-même

Si vous remarquez l’un de ces symptômes dans vos comportements ou avec vos enfants, n’hésitez pas à consulter un spécialiste. Vous avez peut-être des problèmes de concentration.


Lisez aussi:

Comment faire pour améliorer et doper son attention ?

Comment trouver le calme intérieur en soi dans un monde agité ?