TDAH à l’enfance: comment gérer à l’école ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le Trouble Déficit d’Attention/Hyperactivité TDAH est un dysfonctionnement du système lié à un trouble neurobiologique. C’est un mal qui touche les enfants dès leur plus jeune âge avec des symptômes qui s’amplifient au fil des années.

Leur trouble de l’apprentissage rend leur cursus scolaire assez problématique. Même s’il existe aujourd’hui des moyens pour les encadrer à l’école, le processus n’est pas toujours facile.

Découvrez dans cet article, les moyens qu’il faut mettre en œuvre pour faciliter leur scolarité.

TDAH à l’enfance: comment gérer à l’école ?

Les symptômes du TDAH

Après de nombreuses recherches concernant l’origine du TDAH, il est conclu que ce trouble est dû à la génétique. Elle se manifeste par une hyperactivité de l’enfant, qui montre souvent des signes d’impulsivité ou d’inattention.

Avec le temps, il présente des troubles comportementaux en se montrant introverti et antisocial. Plus que les autres, les enfants qui souffrent de ce trouble, mettent du temps pour effectuer certaines tâches.

Ils sont rapidement distraits et sont incapables de se concentrer sur une tâche plus de quelques minutes. L’inattention est d’ailleurs le facteur qui pose le plus de problèmes à l’école. Leur temps d’apprentissage scolaire est donc ralenti et il est important de veiller sur eux pour leur permettre de se faire des connaissances.

La gestion du trouble de la concentration à l’école

Pour épauler l’enfant qui souffre du TDAH l’enseignant doit suivre des directives adaptées à la situation. Il doit par exemple privilégier les interactions et se montrer motivant, quelles que soient les réactions de son élève.

Il doit également stimuler son esprit en le faisant travailler aux côtés des plus brillants de la classe tout en ayant un œil sur lui. Il est important d’éviter tout ce qui pourrait lui être distractif.

Un jeune atteint de troubles demande plus d’attention et de concentration qu’un enfant normal. Il faut donc revoir avec lui à de nombreuses reprises toutes les notions.

La répétition est très pédagogique dans ce cas et il faut s’assurer que les explications procurées sont limpides et clairement perçues. Il ne faut surtout pas trop les exposer pendant les pauses récréatives.

Ils doivent pouvoir travailler dans un petit groupe d’étude suivi par un enseignant. Parents et enseignants se doivent d’échanger très souvent à propos de l’enfant pour connaître ses évolutions et pour éventuellement décider de nouvelles méthodes d’apprentissages.

Il faut aussi veiller à ne pas heurter leur sensibilité, au risque de les rendre moins collaboratifs. Pensez surtout à augmenter leur confiance en eux en les encourageant malgré leurs échecs. Ils doivent être constamment motivés pour garder un bon état d’esprit.

Quelques conseils pour gérer pendant les cours

Il faut savoir que l’entourage scolaire joue un rôle décisif dans l’amélioration ou la détérioration de la santé de l’enfant ou du jeune atteint de ce type de trouble de l’attention. L’école doit être un environnement propice à son épanouissement social et intellectuel.

Puisqu’il y passe presque tout son temps, il est important de sensibiliser ses petits camarades afin qu’il ne se sente pas exclu des cercles amicaux qui se forment entre camarades.

Pour réussir à l’école, ces enfants ont indéniablement besoin d’une attention particulière et d’une méthode d’apprentissage spéciale. Les enseignants ont à cet effet une responsabilité non négligeable. Ils doivent leur procurer beaucoup plus d’attention et doivent faire preuve d’une très grande patience à leur égard.

Vous savez désormais, comment gérer des enfants atteints du TDAH à l’école. Leur déficit ne les rend pas moins intelligents que les autres, ils ont simplement besoin d’une pédagogie adaptée à leur trouble. Cette dernière va stimuler leur éveil et les rendre brillants en classe.


Lisez aussi:

Qui peut diagnostiquer le TDAH ?

TDAH chez l’adulte: quel traitement efficace ?